Notre tâche (ou bien tout le reste sera pure statistique et affaire d’ordinateur) est de travailler à la différence." Heiner Müller

Paragraph

Atelier professionnel

02 > 14 août 2021 – Théâtre et Feldenkrais : laboratoire de recherche (module 1) – dirigé par Christian Geoffroy Schlitter et Julie Kazuko Rahir

Inscrivez-vous ! Date limite repoussée au 16 mai 2021

©Christine Barrat

Julie-Kazuko Rahir et Christian Geffroy Schlittler vous proposent dans cet atelier professionnel de participer activement, en tant que chercheurs associés, à une étape de leur recherche durant laquelle il s’agira d’explorer certains outils de la méthode Feldenkrais applicables au travail de l’acteur. 

Présentation de l’atelier
 » D’une part, nous pratiquerons des leçons Feldenkrais dont certaines leçons de Prise de conscience par le mouvement données par Moshe Feldenkrais aux acteurs de Peter Brook (1973). D’autre part, lors d’un travail de scènes encadré par des protocoles concrets et dynamiques, nous expérimenterons comment transposer ces outils au travail de plateau et testerons en quoi ces outils peuvent être un moteur de jeu concret pour l’acteur ; mais aussi nous réfléchirons en quoi cette méthodologie nous aide à penser autrement le processus créateur, les répétitions, notre métier d’acteur. 
Il ne s’agira pas d’utiliser la méthode Feldenkrais dans le but de s’échauffer, d’être plus efficace, de se corriger, de trouver une « bonne » posture, ni pour acquérir une nouvelle esthétique. La méthode Feldenkrais n’est pas une « méthode » dans le sens où elle ne propose pas une recette à suivre, ni une manière de faire. L’objectif de cette méthode n’est d’ailleurs pas d’apprendre à faire ce qu’on ne sait pas faire, mais d’apprendre à faire ce qu’on sait déjà faire de différentes manières. Elle nous intéresse ici dans le sens où elle propose à l’acteur un processus de recherche autonome sur la question du comment chaque acteur peut-il générer lui-même ses propres connaissances, comment peut-il toujours apprendre à apprendre, comment peut-il alimenter son travail à partir de ses propres ressources. 
La prise de conscience par le mouvementde Moshe Feldenkrais offre un énorme matériel de connaissance sur le mouvement au sens large : les mouvements du corps bien sûr, mais aussi les mouvements de la pensée et de l’attention, des émotions, des actions, des interactions, etc. Même si la méthode Feldenkrais est destinée à tout un chacun, c’est un système de pensée et d’action qui fait échos selon nous à de nombreuses théories de l’art de l’acteur et nous aide à les comprendre depuis l’intérieur, de manière empirique, à l’instar de Stanislavski quand il disait que la connaissance de l’acteur ne doit pas être de l’ordre de la théorie, mais plutôt de l’ordre du ressenti, grâce à une connaissance surgissant de l’expérience immédiate et subjective, l’expérience sensibledu comédien. »

Julie-Kazuko Rahirest comédienne et praticienne diplômée de méthode Feldenkrais (IFELD, Lausanne). Elle intervient régulièrement à l’école de Théâtre des Teintureries à Lausanne ainsi qu’à la Manufacture, dans le cadre de stages et cours réguliers de méthode Feldenkrais pour acteurs et danseurs. 
Christian Geffroy Schlittler est comédien et metteur en scène et intervient régulièrement à la Manufacture. 
Ils dirigent ensemble une compagnie théâtrale basée à Genève, L’agence Louis-François Pinagot (aLFP) qui allie étroitement créations théâtrales, travail de recherche tout d’abord à propos des émotions et du pathos de 2009 à 2013, puis maintenant Théâtre et Feldenkrais, formations professionnelles et actions culturelles.

Plus d’infos :
– la recherche Théâtre et Feldenkrais
– la compagnie aLFP :  www.alfpinagot.ch 
– la méthode Feldenkrais : www.atelier-recherchefeldenkrais.ch

Appel aux acteurs professionnels

Nous souhaitons rassembler des acteurs volontaires qui auraient envie d’adopter une attitude de chercheurs et de participer à cette étape de notre recherche, c’est-à-dire des acteurs qui sont désireux de travailler de manière autonome, qui aiment se poser des questions et n’attendent pas forcément de réponse, qui aiment privilégier le processus et n’attendent pas forcément de résultat, qui sont prêts à ne rien figer, qui sont intéressés par un travail qui peut être parfois très précis (ou pas), parfois lent (ou pas), parfois microscopique (ou pas), concentré sur la perception, développant l’observation des sensations kinesthésiques et proprioceptives, et qui sont désireux de remettre en question leurs habitudes d’acteurs.

Calendrier : du 2 au 14/08/2021 & du 10 au 22/01/2022
La participation à la deuxième partie du travail (janvier 2022) est fortement souhaitée !
Lieu :  Théâtre Océan Nord – Bruxelles.
Participation : cet atelier est gratuit – sur inscription.
Conditions d’inscription : Cet atelier s’adresse aux acteurs professionnels. Le nombre de participants est limité.
Afin que nous puissions opérer une sélection des demandes, merci de nous communiquer un  CV accompagné d’une lettre de motivation pour le 16 mai 2021 au plus tard à l’adresse mail de Juliette Framorando, coordinatrice : info@oceannord.org.

Les participants retenus seront informés à partir de début juin 2021 et seront invités à confirmer leur inscription

Cet atelier s’inscrit dans une recherche menée dans le cadre de la Mission Recherche de la Manufacture  Haute école des arts de la scène de Lausanne, soutenue par la HESSO.( Haute école spécialisée de Suisse occidentale).