"Notre tâche (ou bien tout le reste sera pure statistique et affaire d’ordinateur) est de travailler à la différence." Heiner Müller

"Notre tâche (ou bien tout le reste sera pure statistique et affaire d’ordinateur) est de travailler à la différence." Heiner Müller

décris-ravage

Adeline Rosenstein

Dates reportées suite à la crise sanitaire -> 16-17-18 et 23-24-25 Octobre 2020
© Hichem Dahes

2014 – Prix de la critique – « découverte »
2016 – Prix SACD du Spectacle Vivant

Peu de territoires se trouvent au centre d’enjeux politiques, symboliques et imaginaires aussi démesurés que l’antique Terre sainte, aujourd’hui Palestine et Israël. Ce bout de terre a vu son histoire marquée depuis des siècles par ses liens et ses échanges avec l’Europe, au point qu’armées et artistes européens n’ont cessé de s’y impliquer. Adeline Rosenstein entreprend de raconter cette histoire, de la campagne napoléonienne d’Egypte à nos jours, à travers une fresque théâtrale mettant en scène ce que l’on nomme la Question de Palestine. Cette traversée critique et historique se présente comme une conférence à plusieurs voix dont les faits historiques servent de canevas, illustrée par les témoignages d’artistes occidentaux ou locaux et des extraits de pièces de théâtre du monde arabe. Assumant l’idée qu’une critique des faits, non-partisane est possible, interrogeant comment les représentations participent des conflits, Adeline Rosenstein invente des procédés explicitant les enjeux, les lieux et le lexique convoqués pour décrire l’histoire mouvementée de ce territoire.

Sans image, jouant de sa propre rigueur scientifique, décris-ravage met à distance tout en impliquant. Le spectacle parvient à rendre intelligible ce qui est brouillé par les passions et les angoisses, les points de vue partisans et les mythologies ad hoc.

Calendrier
Vendredis et samedis, spectacle à 19.00h – Dimanches – 17:00h
Vendredi 03/04 – 10:30 + Rencontre avec l’équipe.

Durée 3h45 + entracte de 30 minutes.

Restauration : Un entracte de 30 minutes est prévu pendant lequel il vous est possible de vous restaurer d’un mezzé libanais au prix de 10€ par personne. Il est cependant indispensable de le réserver, par mail ou téléphone, auprès de la billetterie.

Pour aller plus loin…
>> La totalité de la recette de billetterie perçue du vendredi 3 avril à 19:00 sera reversée à une association palestinienne, les artistes faisant dons de leur rémunération ce soir-là.
>> En partenariat avec la Librairie Tropismes, le Théâtre Océan Nord vous propose des ouvrages en lien avec le spectacle et la saison avant et après chaque représentation.

Textes écrits ou recueillis et mis en scène par Adeline Rosenstein – Avec Olindo Bolzan, Léa Drouet, Céline Ohrel ou Thibaut Wenger, Isabelle Nouzha, Adeline Rosenstein – Espace Yvonne Harder – Lumières Arie van Égmond – Création sonore Andrea Neumann – Direction technique Jean-François Philips – Regards scientifiques Jean-Michel Chaumont, Henry Laurens, Julia Strutz, Tania Zittoun – Dessin Alex Baladi – Coordination Hanna El Fakir – Diffusion Habemus Papam Cora-Line Lefebre, Julien Sigard – Production déléguée Théâtre Océan Nord Patrice Bonnafoux

Production Little Big Horn – Partenaires Festival Echtzeitmusik (Berlin), Ausland (Berlin), Festival Premiers-Actes (Husseren-Wesserling), Théâtre Océan Nord (Bruxelles), Centre de culture ABC (La Chaux-de-Fonds), Centre culturel André Malraux-scène nationale (Vandoeuvre-lès-Nancy), Théâtre de la Balsamine (Bruxelles) – Soutiens Bourse du soutien aux lettres du WBT/D 2013, Bourse Odyssée pour la traduction 2013, Comité Mixte Chartreuse de Villeneuve lez Avignon / Fédération Wallonie Bruxelles 2013, Fédération Wallonie-Bruxelles – Service Théâtre, Cocof , WBI