×

"Notre tâche (ou bien tout le reste sera pure statistique et affaire d’ordinateur) est de travailler à la différence." Heiner Müller

Vous êtes sur le Blog du Théâtre Océan Nord.
Ce dernier vous fera découvrir la vie interne du théâtre, ses secrets, ce que vous ne verrez nulle part ailleurs !
N’hésitez pas à nous laisser des commentaires, cette plate-forme est interactive :-)

  • Voir les autres articles de la rubrique 2011 / 2012
  • On se suivra de près

    Félicie Artaud et Aurélie Namur

    08 > 19/11

    Représentations à 20h30 sauf les mercredis à 19h30

    Relâche dimanche et lundi

    Agnello Crotche et Les Nuits Claires : une collaboration à long terme

    Félicie Artaud est issue de l’Insas (Institut National Supérieur des Arts du Spectacle, Bruxelles). Aurélie Namur est issue du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris. C’est à Rome qu’elles se rencontrent, en travaillant avec le metteur en scène italien Pippo del Bono dans Le langage du corps et de la parole. Rencontre décisive, elles initient une collaboration à long terme au sein des compagnies Agnello Crotche et Les Nuits Claires. Fondées sur l’écriture d’Aurélie Namur, leurs créations croisent un langage visuel et chorégraphique avec une narration proprement théâtrale. Et blanche aussi, Mon Géant*, Le voyage égaré sont leurs trois premiers spectacles. On se suivra de près est leur quatrième création, second opus du dyptique Partir, édité chez Lansman, dont Le voyage égaré était la première partie.

    Une réflexion sur la communauté

    On se suivra de près débute par une mort anonyme, celle d’une jeune femme trouvée un matin sur un banc. Au commissariat de police, s’ouvre une enquête pour retrouver son identité. Dans la chambre mortuaire, un gardien veille sur la jeune femme morte. L’officier de police parce qu’il mène l’enquête, Virginie Naty parce qu’elle est seule au monde, le messager, le gardien, tous ont un rapport singulier à cette femme mystérieuse venue s’échouer sur leurs rives. Bientôt des êtres qui n’étaient pas amenés à se rencontrer, se rencontrent. Un petit groupe d’hommes prennent conscience d’eux-mêmes, une communauté fugace s’établit.

    Un « polar existentiel » teinté d’humour et empreint de poésie

    La pièce commence comme une intrigue policière, elle se poursuit comme une fable. La femme morte s’anime. Sa voix s’élève, son corps s’éveille, et depuis la mort, elle se raconte en un long poème qui finira par être entendu de tous. La mise en scène s’appuie sur la diversité de genres que propose la pièce. A la fois réaliste et métaphorique, elle convoquera deux langages scéniques : la danse et le théâtre. En effet, la chambre mortuaire abrite le dialogue poétique et chorégraphié de la morte avec son gardien ; tous deux semblent en voyage sur les rives mythiques du Styx. Le commissariat de police est le lieu du théâtre social, avec son langage quotidien, ses codes, ses règlements. On se suivra de près repose dans sa structure et dans son sens, sur cette confrontation entre deux univers, sur une alternance entre les scènes dialoguées et chorégraphiques, scènes oniriques et réalistes, mais aussi sons et trouées de silence.

    * Rencontres Théâtres Jeune Public 2011, Huy : Coup de foudre de la presse, Prix de la Ville de Huy pour l’interprétation d’Aurélie Namur

    L’équipe

    Texte Aurélie Namur Mise en scène Félicie Artaud assistanat Elisabeth Barbazin Interprétation Philippe Baron, Angelo Dello Spedale, Yannick Guégan, Aurélie Namur, Fannie Outeiro Scénographie Dominique Doré, Claire Farah Lumières Dimitri Joukovsky Décor sonore Antoine Blanquart Costumes Catherine SardiChorégraphie collective avec la collaboration de Sophie Leso Administration Elisa Cornillac Diffusion Maïa Jannel.

    On se suivra de près est publié aux éditions Lansman.

    En coproduction avec le Théâtre Océan Nord (Bruxelles) avec accueil en résidence, le Domaine d’Ô, domaine départemental d’art et de culture (Hérault, Montpellier) avec accueil en résidence et la communauté de communes du Lodévois et Larzac.
    Avec les soutiens du Ministère de la Communauté Française de Belgique (Service du Théâtre), du Jeune Théâtre National (Paris), de la mairie de Villeneuve-les-Maguelone, de la DRAC Languedoc-Roussillon et de la région Languedoc-Roussillon. Avec le soutien de l’ADAMI.

    "On se suivra de près" en tournée

    23>25/11 : L’Eden Charleroi - COMPLET !

    30/11 > 02/12 : Théâtre du Domaine d’O Montpellier, France

    03/05 : Lodève (34) France

    Ateliers d’écriture

    Des ateliers d’écriture et dramaturgie sont proposés aux classes du secondaire : l’auteure ou la metteure en scène viennent dans votre école pour animer des ateliers préparant au processus d’écriture d’Aurélie Namur. Pendant deux heures de cours, elles conduiront les élèves de l’écriture à une ébauche de dramaturgie, sur le thème de l’autobiographie : lecture des textes écrits par les participants, chacun son tour. Travail d’interprétation. Les participants lisent / jouent des scénettes. Une dramaturgie est alors esquissée par la mise en commun de leurs textes, mais aussi l’ordre dans lequel chaque texte est lu.

    Les images
    La presse

    Nouvelles

    CONFERENCE DE PRESSE sur l’avenir du Théâtre Océan Nord - lundi 24 à 11h.
    Le Théâtre Océan Nord a organisé une conférence de presse lors de laquelle il a rendu compte de sa situation actuelle et présenté les grandes lignes de son dossier de demande de renouvellement de contrat-programme.
    Nous sommes très heureux d’avoir pu vous compter (et vous étiez nombreux !) parmi nous en ce lundi 24 avril. Isabelle Pousseur, des membres du Conseil d’administration et certains artistes, ont expliqué concrètement les enjeux de ce qui se présente comme un tournant essentiel dans l’histoire de notre théâtre. Vous trouverez bientôt ici et sur notre page facebook la captation de cet événement ainsi que d’autres retours. Merci encore à vous d’être venus nous écouter et soutenir notre projet.

    Découvrez ici les vidéos des stages de Carnaval et de Pâques MA MAISON AMBULANTE, stage de théâtre à destination d’enfants du quartier en partenariat avec les Amis d’Aladdin.

    Le JOURNAL 76 d’Océan Nord est en ligne ! Retrouvez l’interview et le portrait de Jean-Baptiste Delcourt par Laurent Ancion, un nouvel édito signé par Isabelle Pousseur et Christian Machiels sur l’avenir du Théâtre Océan Nord, entre autres nouvelles, ici !

    • Théâtre Océan Nord
    • Rue Vandeweyer 63
    • Schaerbeek
    • Bruxelles, 1030
    • Reservation: 02/2167555
    • Administration: 02/2429689
    • Tarif plein: 12 euros
    • Tarif réduit (chômeur, sénior): 7,5
    • Tarif hyper réduit : 5 euros
    • Participation à Article 27 et Arscène 50
    PNG - 4.5 ko

    Le Théâtre Océan Nord est subventionné par la Fédération Wallonie-Bruxelles- Service du Théâtre. Il reçoit en outre l’aide de la COCOF - Service de la Culture

    Newsletter

    ×