×

"Notre tâche (ou bien tout le reste sera pure statistique et affaire d’ordinateur) est de travailler à la différence." Heiner Müller

Vous êtes sur le Blog du Théâtre Océan Nord.
Ce dernier vous fera découvrir la vie interne du théâtre, ses secrets, ce que vous ne verrez nulle part ailleurs !
N’hésitez pas à nous laisser des commentaires, cette plate-forme est interactive :-)

  • Voir les autres articles de la rubrique saison 2012/2013
  • Les suites de la manifestation de ce 20 novembre 2012 organisée en protestation aux coupes budgétaires annoncées dans le secteur des arts de la scène

    - publié le 22 novembre 2012 -

    Communiqué du Conseildead suite aux propositions de la Ministre Laanan :

    JPEG - 4.9 ko
    conseildead

    Lors de la manifestation de ce 20 novembre, la Ministre Fadila Laanan a reçu les membres du Conseildead (groupe d’artistes à l’initiative de la pétition qui a rassemblé à ce jour plus de 9000 signatures et organisateur de ladite manifestation) ainsi que des représentants de la danse et des musiques non-classiques pour leur présenter ses propositions concernant les coupes budgétaires annoncées dans le secteur des arts de la scène (théâtre, musique, danse).

    Il nous est d’abord proposé de maintenir le budget des aides aux projets théâtraux à son niveau ajusté de 2012 : 1.130.000€. Nous contestons le maintien d’un budget dit « ajusté », soit un manque à gagner de 169.000€ par rapport aux sommes restées non indexées depuis 2000. Le secteur fait des efforts depuis 12 ans.
    La Ministre nous explique ensuite que l’ajustement du budget du CAPT suppose, du même coup, de dégager sur d’autres postes une somme de 430.000€. La Ministre propose ainsi, pour commencer, une coupe de 65 000 euros dans le budget affecté à la promotion, la recherche, et la diffusion théâtrale. Nous nous bornons à indiquer qu’il s’agirait là, évidemment, d’une mesure contreproductive pour notre secteur. Quant à la suppression de l’opération du 27 septembre, c’est évidemment supprimer une occasion précieuse d’élargir l’accès aux théâtres à des publics qui en sont d’habitude éloignés.

    Les coupes supplémentaires dans les aides à l’équipement ne sont, elles non plus, pas souhaitables. Nous attirons l’attention sur le fait qu’une telle mesure aurait une fois de plus pour conséquence insidieuse la réduction encore accrue des budgets allouables par les théâtres à la part artistique.
    Enfin, la proposition de soumettre le restant de l’effort à consentir à une concertation CAPT/CAD nous paraît inappropriée. Nous contestons vivement que ces sommes soient retirées au secteur, dont les efforts budgétaires sont déjà suffisamment conséquents du fait de leur non-indexation répétée depuis 2000 pour le CAPT et depuis 2009 pour les conventions et contrats-programmes, ce qui équivaut à un plan d’austérité inscrit dans la structure même du financement du secteur.
    Ce très rapide exposé montre que les mesures proposées ne sont ni acceptables ni souhaitables. C’est pourquoi nous les refusons.

    Nous avons constaté un décalage réel entre la proposition de la ministre et l’état d’esprit du secteur dans son entier lors de la manifestation. La colère, la frustration et le sentiment d’abandon ne nous semblent pas avoir pas été entendus au travers de cette proposition de simple partage des coupes budgétaires.
    Nous sommes conscients que la Ministre doit faire face à des instructions budgétaires qui émanent du gouvernement de la Fédération Wallonie Bruxelles dans son ensemble, et qu’elle n’a pas les moyens de répondre seule à ces revendications élargies.

    C’est pourquoi, devant l’impossibilité de la Ministre à soutenir les intérêts du secteur culturel auprès du gouvernement (ce qu’elle nous a signifié lors de notre rencontre), nous en appelons à ce que l’ensemble de la profession soit entendu par le gouvernement de la Fédération Wallonie Bruxelles en la personne de son Ministre Président. Nous n’avons pas vocation à exprimer seuls la colère d’un secteur tout entier. Nous invitons donc instamment le CAPT, le CAD, la CPEPAS, la CONPEAS, l’Unions des Artistes, l’ATPS, la CGSP-Culture, la Setca-Culture, l’ASPROPRO, la SACD, la SABAM, la CTEJ, la RAC, la FAR, le Conseil de la danse et les conseils d’avis du secteur de la musique, ainsi que l’ensemble des opérateurs, conventionnés ou non, et tous les groupes organisés, à prendre position et à se joindre à cette interpellation.

    Cette vague, sans précédent depuis dix ans, doit se poursuivre. Conseildead appelle en conséquence chacun, à chaque niveau, à prendre ses responsabilités. La mobilisation continue !

    Xavier Flament interroge Myriam Saduis à ce sujet dans Le Soir du 21 novembre

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Nouvelles

    CONFERENCE DE PRESSE sur l’avenir du Théâtre Océan Nord - lundi 24 à 11h.
    Le Théâtre Océan Nord a organisé une conférence de presse lors de laquelle il a rendu compte de sa situation actuelle et présenté les grandes lignes de son dossier de demande de renouvellement de contrat-programme.
    Nous sommes très heureux d’avoir pu vous compter (et vous étiez nombreux !) parmi nous en ce lundi 24 avril. Isabelle Pousseur, des membres du Conseil d’administration et certains artistes, ont expliqué concrètement les enjeux de ce qui se présente comme un tournant essentiel dans l’histoire de notre théâtre. Vous trouverez bientôt ici et sur notre page facebook la captation de cet événement ainsi que d’autres retours. Merci encore à vous d’être venus nous écouter et soutenir notre projet.

    Découvrez ici les vidéos des stages de Carnaval et de Pâques MA MAISON AMBULANTE, stage de théâtre à destination d’enfants du quartier en partenariat avec les Amis d’Aladdin.

    Le JOURNAL 76 d’Océan Nord est en ligne ! Retrouvez l’interview et le portrait de Jean-Baptiste Delcourt par Laurent Ancion, un nouvel édito signé par Isabelle Pousseur et Christian Machiels sur l’avenir du Théâtre Océan Nord, entre autres nouvelles, ici !

    • Théâtre Océan Nord
    • Rue Vandeweyer 63
    • Schaerbeek
    • Bruxelles, 1030
    • Reservation: 02/2167555
    • Administration: 02/2429689
    • Tarif plein: 12 euros
    • Tarif réduit (chômeur, sénior): 7,5
    • Tarif hyper réduit : 5 euros
    • Participation à Article 27 et Arscène 50
    PNG - 4.5 ko

    Le Théâtre Océan Nord est subventionné par la Fédération Wallonie-Bruxelles- Service du Théâtre. Il reçoit en outre l’aide de la COCOF - Service de la Culture

    Newsletter

    ×