×

"Notre tâche (ou bien tout le reste sera pure statistique et affaire d’ordinateur) est de travailler à la différence." Heiner Müller

Vous êtes sur le Blog du Théâtre Océan Nord.
Ce dernier vous fera découvrir la vie interne du théâtre, ses secrets, ce que vous ne verrez nulle part ailleurs !
N’hésitez pas à nous laisser des commentaires, cette plate-forme est interactive :-)

  • Voir les autres articles de la rubrique 2008 / 2009
  • 4.48 Psychose

    SARAH KANE

    REPRISE

    Représentation du 21 avril au 9 mai 2009

    Mise en scène : Isabelle Pousseur

    Avec : Catherine Salée et Véronique Dumont

    Assistanat : Guillemette Laurent

    Direction Technique : Christine Grégoire

    Scénographie : Michel Boermans

    Lumière : Nicolas Sanchez

    Mouvements : Filipa Cardoso

    Costumes : Natacha Belova

    Régie : Nicolas Sanchez, Ronan Béthuel, Aurore Bolssens

    Traduction : Evelyne Pieiller, Editions de l’Arche, 2001

    Représentations à 20h30
    Excepté les mercredis à 19h30
    Relâche dimanche et lundi

    Attention la jauge pour ce spectacle est limitée !

    Les réservations sont ouvertes.

    Spectacle récompensé aux Prix du Théâtre 2007/2008 comme meilleur spectacle, meilleure interprétation (Véronique Dumont / Catherine Salée) et meilleure scénographie (Michel Boermans)

    Un des 10 événements théâtraux marquants de 2008 selon LE SOIR

    Voir le REPORTAGE DE TLB à la 10e minute : www.telebruxelles.net/portail/content/view/2540/166/

    4.48 Psychose est un texte sans personnage, cette oeuvre posthume de Sarah Kane révèle cependant en son sein un dialogue évolutif entre un médecin et sa patiente et, plus fondamentalement, entre la médecine et la littérature. Mais la pièce parle aussi d’amour, d’un amour exclusivement féminin, passionné et qui avorte de manière tragique. Et de la séparation entre l’âme et le corps.

    JPEG - 24.7 ko
    4.48 Psychose
    Crédits : Michel Boermans

    Catherine Salée et Véronique Dumont l’ interprètent incarnant d’un soir à l’autre, une patiente dépressive et son médecin, une amoureuse passionnée et une ombre qui ne peut lui répondre, une « écrivain maudite » confrontée à sa conscience internée et les deux faces d’une même personnalité.

    "Il ne s’agit pas simplement de travailler sur une sorte de choralité, il ne s’agit pas de se partager le texte. Il faut arriver à quelque chose de trouble, de mental, de fragile aussi. Comme une intériorité « surexposée ». Par ailleurs, une chose à laquelle nous tenons beaucoup c’est à inverser les partitions. D’un soir à l’autre elles échangent leur texte, il y aura donc, d ‘une certaine manière, deux versions du même spectacle. Cette très grande connaissance pour chacune de la partition de l’autre renforcera, je crois, au niveau du jeu, l’interpénétration des personnalités des actrices. Cela permettra, je l’espère, de rendre concrète et sensible l’impression qu’à certains moments, elles ne sont que les parties plus ou moins disjointes d’une seule personnalité. "

    Isabelle Pousseur

    "Je n’ai jamais écrit que pour échapper à l’enfer – et ça n’a jamais marché – mais une fois qu’on est arrivé au bout et qu’on prend le temps de regarder une chose qu’on a terminée et qu’on se dit : « c’est l’expression la plus parfaite de cet enfer que je ressentais », alors ça en valait peut-être la peine.
    "

    Interview de Sarah Kane in « Love me or kill me – Sarah Kane et le théâtre » par Graham Saunders.

    Le 9 mai Rencontre « 4.48 Psychose » de 15h à 17h30 (réservation obligatoire)

    En marge des représentations, de "4.48 Psychose" sera organisée une rencontre-débat entre Isabelle Pousseur et le public sur le rapport entre l’art et le désespoir.
    Quelle est la différence entre un simple témoignage et une œuvre aussi travaillée, maîtrisée formellement que 4.48 Psychose ? En quoi cette forme permet-elle la distance ? Comment sommes-nous traversés par le récit de la souffrance de Sarah Kane et l’annonce de son suicide ? Cette œuvre nous parle-t-elle d’une personne particulière, ou atteint-elle à une vérité sur la condition humaine tout entière ? Et si oui, comment et pourquoi y parvient-elle ?
    La rencontre interrogera aussi la légitimité de porter à la scène ce texte sombre dans une société où le divertissement est de mise. Plus largement, la rencontre sera centrée sur le rapport entre l’art et la vie.

    Envie d’y participer ?

    La rencontre est gratuite mais l’inscription obligatoire.
    Infos et inscriptions : contact oceannord.org ou 02/242.96.89.
    Nous demandons aux personnes participant au débat d’avoir assisté à une représentation de "4.48 Psychose".

    Les images
    La presse

    Un création du Théâtre Océan Nord

    Nouvelles

    CONFERENCE DE PRESSE sur l’avenir du Théâtre Océan Nord - lundi 24 à 11h.
    Le Théâtre Océan Nord a organisé une conférence de presse lors de laquelle il a rendu compte de sa situation actuelle et présenté les grandes lignes de son dossier de demande de renouvellement de contrat-programme.
    Nous sommes très heureux d’avoir pu vous compter (et vous étiez nombreux !) parmi nous en ce lundi 24 avril. Isabelle Pousseur, des membres du Conseil d’administration et certains artistes, ont expliqué concrètement les enjeux de ce qui se présente comme un tournant essentiel dans l’histoire de notre théâtre. Vous trouverez bientôt ici et sur notre page facebook la captation de cet événement ainsi que d’autres retours. Merci encore à vous d’être venus nous écouter et soutenir notre projet.

    Découvrez ici les vidéos des stages de Carnaval et de Pâques MA MAISON AMBULANTE, stage de théâtre à destination d’enfants du quartier en partenariat avec les Amis d’Aladdin.

    Le JOURNAL 76 d’Océan Nord est en ligne ! Retrouvez l’interview et le portrait de Jean-Baptiste Delcourt par Laurent Ancion, un nouvel édito signé par Isabelle Pousseur et Christian Machiels sur l’avenir du Théâtre Océan Nord, entre autres nouvelles, ici !

    • Théâtre Océan Nord
    • Rue Vandeweyer 63
    • Schaerbeek
    • Bruxelles, 1030
    • Reservation: 02/2167555
    • Administration: 02/2429689
    • Tarif plein: 12 euros
    • Tarif réduit (chômeur, sénior): 7,5
    • Tarif hyper réduit : 5 euros
    • Participation à Article 27 et Arscène 50
    PNG - 4.5 ko

    Le Théâtre Océan Nord est subventionné par la Fédération Wallonie-Bruxelles- Service du Théâtre. Il reçoit en outre l’aide de la COCOF - Service de la Culture

    Newsletter

    ×