Je pense que le théâtre est l’art de se confronter à l’altérité et aux risques qu’elle implique nécessairement - Koffi Kwahulé

Je pense que le théâtre est l’art de se confronter à l’altérité et aux risques qu’elle implique nécessairement - Koffi Kwahulé

Atelier professionnel

Atelier professionnel dirigé par Isabelle Pousseur sur 4.48 Psychose de Sarah Kane du 2 au 28 mai 2023

4.48 Psychose est un texte sans personnage, cette œuvre posthume de Sarah Kane révèle cependant en son sein un dialogue évolutif entre un médecin et sa patiente et, plus fondamentalement, entre la médecine et la littérature. Mais la pièce parle aussi d’amour, passionné et qui avorte de manière tragique. Et de la séparation entre l’âme et le corps.

Véronique Dumont et Catherine Salée dans 4.48 Psychose, création au TON 2008 ©Michel Boermans

« J’ai compris Sarah Kane en voyant la mise en scène de Purifiés de Krzysztof Warlikowski. Je n’avais vu, jusque-là, que des spectacles essayant médiocrement de mettre en scène le réalisme de sa violence. La mise en scène de Krzysztof Warlikowski m’a fait comprendre que son œuvre reposait avant tout sur l’amour, sa nécessité vitale, sa fulgurance, son manque.

J’ai monté 4.48 Psychose de Sarah Kane en 2007. Ma mise en scène reposait sur deux postulats. Le premier était ma conviction profonde qu’il y était d’abord question d’ amour entre deux femmes, une patiente et sa thérapeute et que l’échec de cet amour conduisait la narratrice au suicide. Le deuxième, plus formel, qu’il s’agissait d’une œuvre au sens le plus plein du terme, une œuvre finale, testamentaire, dans laquelle l’autrice faisait de sa vie le point d’orgue sublime d’un théâtre vital, nécessaire, et sans doute “immortel”. Corrélativement, il me semblait que sa recherche formelle était portée là à son plus haut niveau d’exigence, chaque segment proposant une écriture, un registre –et par là même une théâtralité- différents.

Ces deux postulats nous ont conduites –les comédiennes et moi-même- à un spectacle qui, à notre grande surprise, a été repris successivement quatre saisons, a gagné plusieurs prix et a touché un public très diversifié, professionnels et intellectuels, amateurs de Sarah Kane mais aussi jeunes issus de l’immigration allant peu voire jamais au théâtre, groupes et associations, usagers en psychiatrie, personnel soignant…

L’atelier proposé ici partira de ces postulats de base mais en les élargissant. Chercher à reproduire uniquement un découpage prévu initialement pour deux comédiennes serait sans intérêt. Le travail doit permettre de trouver d’autres pistes, soit en prolongeant celle d’une dualité (partant de l’idée d’une relation homosexuelle ou hétérosexuelle) soit en explorant les possibilités chorales que l’œuvre rend possibles. Les participants seront amenés à choisir un ou plusieurs segments sur lesquels une recherche formelle et de jeu sera menée à partir d’une option d’adaptation: choix de distribution, découpage du texte, liens entre les différents segments etc. Sur ces bases, une certaine autonomie de proposition sera laissée aux participant.es. A partir de ces propositions, nous chercherons à rencontrer la sensibilité si particulière de cette œuvre et à comprendre comment l’acteur.ice peut être au plus près de sa sincérité la plus absolue mais aussi de son sens ludique et de son humour. »

Isabelle Pousseur

Véronique Dumont et Catherine Salée dans 4.48 Psychose, création au TON 2008 @Michel Boermans

Informations Pratiques

Ouverture des inscriptions: le 1er novembre 2022
Clôture des inscriptions: le 28 février 2023

L’atelier est entièrement gratuit.
Il est ouvert aux professionnel·es de la scène, ayant terminé des études dans une école supérieure de théâtre (en jeu ou mise en scène) ou pouvant justifier d’une activité professionnelle via leur CV.
Il n’y a aucune limite d’âge.
Les candidat·e·s doivent par ailleurs être entièrement disponibles en journée, du lundi au vendredi, dans les dates proposées.

Afin que nous puissions opérer une sélection des demandes, merci de nous communiquer un CV accompagné d’une lettre de motivation pour le 28 février 2023 au plus tard à l’adresse mail de Juliette Framorando, coordinatrice : info@oceannord.org

La réponse sera communiquée aux candidats au plus tard le 31 mars 23.

Plus d’infos :
– Autres informations sur le spectacle (Théâtre Océan Nord)