Je pense que le théâtre est l’art de se confronter à l’altérité et aux risques qu’elle implique nécessairement - Koffi Kwahulé

Je pense que le théâtre est l’art de se confronter à l’altérité et aux risques qu’elle implique nécessairement - Koffi Kwahulé

Exposition – Photo et audio

Madeleine Camus

1 > 24/10

Quand je suis née, ma sœur a dit à ma mère : « Rapporte-la à l’hôpital ! » ” – ©Madeleine Camus

 » À la maison médicale Couleurs Santé, les patient‧e‧s vont et viennent. Pour une consultation médicale, un atelier cuisine, ou une marche autour des étangs. Tou‧te‧s habitent le quartier. Certain‧e‧s sont là depuis des années. Ancienne kinésithérapeute de l’équipe, partie depuis bientôt trois ans, je suis revenue à leur rencontre avec un appareil photo et un enregistreur à la main.

J’ai toujours eu envie de photographier les personnes que je rencontrais dans le cadre de mon métier de soignante, lors de mes visites à domicile. Je ne l’ai jamais fait, par souci déontologique. Il me semblait injuste d’utiliser cette relation particulière, cette confiance, mais aussi cette potentielle autorité, dans un but “artistique”.

Pourtant, après mon départ, j’ai eu besoin de revenir. J’avais envie de faire sortir de ces appartements, de ces maisons, de ces chambres, les histoires qui m’y avaient été confiées, semaine après semaine. Leur donner la possibilité de devenir récits.

L’équipe soignante, mes ancien‧ne‧s collègues, m’aident à organiser les rencontres. Je retrouve celles et ceux qui ont été “mes” patient‧e‧s dans leur intérieur, autour d’un café. Sauf que cette fois, je ne suis plus là pour soigner.

Ou peut-être que si ?

Et nous parlons. Ils et elles me racontent l’enfance, la vieillesse, le quartier, les déménagements, les maladies, les arrêts de travail, les animaux, les familles, les amours. J’ai quelques questions sur un bout de papier, mais souvent je n’ai pas besoin de les poser. Et je les photographie. Dans leur chambre, leur cuisine, sur leur balcon, ou dans leur parc préféré.

Cette exposition est née de ça. D’images et de mots qui racontent des vies. C’est simple, trop simple, et pourtant ça me donne le vertige.

Avant d’atterrir au Théâtre Océan Nord, elle aura d’abord, et surtout, lieu à la maison médicale, dans la salle d’attente, là où les patient‧e‧s vont et viennent. C’est important, car c’est là qu’elle est née. Entre une visite à domicile, une séance d’aquagym, et une tasse de café. « 
Madeleine Camus

___________________

Madeleine Camus a travaillé deux ans comme kinésithérapeute à la maison médicale Couleurs Santé. Elle a repris des études et est actuellement en troisième année en théâtre à l’INSAS.

Ses photos seront exposées dans le bar du Théâtre Océan Nord du 1er au 24 octobre, pour le festival Mouvement d’Altérités.

Avec le soutien de la Maison Médicale Couleurs Santé – Ixelles

Calendrier
1 > 24/10

Bar
Nous proposerons au bar boissons et petites restaurations. L’ASBL Les Gastrosophes vous propose des repas tous les soirs et le midi (uniquement les week-end).Important : afin que nous puissions les organiser, il est conseillé de réserver deux jours au plus tard avant votre venue sur l’adresse billetterie@oceannord.org ou par téléphone (02/216 75 55), en même temps que vous effectuez vos réservations.

!!!!!!!COVID 19
Nous sommes en attente des dispositions et protocoles applicables en Région Bruxelloise suite au Comité de Concertation du 20 août, plus particulièrement concernant les jauges de spectateurs autorisées et les dispositions de l’Horeca quant aux possibilités d’ouvrir le Bar et la restauration.Ces informations seront publiées sur notre site dès qu’elles nous seront communiquées.