Je pense que le théâtre est l’art de se confronter à l’altérité et aux risques qu’elle implique nécessairement - Koffi Kwahulé

Je pense que le théâtre est l’art de se confronter à l’altérité et aux risques qu’elle implique nécessairement - Koffi Kwahulé

Projet encadré par Laure Lapel et Sam Darmet
avec la classe de Martine Mabille du Lycée Émile Max
Représentations 5 et 6 mai


Cela fait 13 ans maintenant que nous collaborons avec la classe d’art d’expression du lycée Emile Max de la professeure Martine Mabille. Ce partenariat solide confronte chaque année les élèves participant·e·s avec une ou plusieurs productions professionnelles à partir d’une même matière de travail, généralement un ou plusieurs textes.
Le travail se fera cette année autour du spectacle « A ce qui manque… » mis en scène par la jeune metteuse en scène Chloé Winkel au Théâtre Océan Nord en mai 2022. En partant de cette création – qui est une écriture originale – et des textes et inspirations qui la nourrissent, il sera proposé aux élèves une réflexion et un travail sur la folie, l’enfermement et le manque.Les élèves liront et travailleront notamment sur des textes de Sarah Kane, de Matei Visniec et sur l’Intruse de Maeterlinck, inspiration forte du spectacle « A ce qui manque… ».Le fruit du travail en classe mené par Laure Lapel, Sam Darmet et Martine Mabille sera présenté en parallèle au spectacle A ce qui manque dans la petite salle du Théâtre Océan Nord les 5 et 6 mai 2022 en journée.

Laure Lapel
Laure Lapel a pris en 2020 le relais de Guillemette Laurent comme accompagnatrice artistique du projet, après plus de 10 ans de présence de Guillemette. Laure est une jeune metteure en scène diplômée de l’INSAS en 2019. Après un master en sociologie, elle explore au sein de son parcours scolaire les rencontres possibles entre cette discipline et le théâtre, cherchant à créer des pièces nourries d’expériences, de rencontres concrètes et de contradictions vécues et partagées, où les comédien.ne.s rejoignent partiellement une personne dont il.elle.s sont a priori éloigné.e.s socialement. Elle a participé aux deux précédents projets avec Emile Max, comme assistante en 2018-19 puis comme animatrice principale à côté de Guillemette Laurent cette année sur Porcherie. Sa prochaine mise en scène, la Place, adaptation libre au plateau d’interviews de piliers de bar de la place Fernand Cocq, est soutenue par Océan Nord où une étape de travail sera présentée en octobre 2021.

Samuel Darmet
Français d’origine, Samuel Darmet se forme en tant que comédien à Paris pendant 4 ans après l’obtention de son baccalauréat en 2010, notamment auprès du Conservatoire à Rayonnement Régional d’Aubervilliers.
En 2013 il cofonde la compagnie Plante Un Regard et joue dans le premier spectacle de cette compagnie Manège. Ce spectacle sera joué au Proscenium (Paris XXème) et à l’école des Beaux art de Bourges.
En 2014 il intègre l’INSAS à Bruxelles dont il sort avec un diplôme de master (mention distinction) en 2018.
A sa sortie de l’INSAS Il travaille avec Elsa Chêne et Victor Rachet sur le spectacle Cœur Karaoké, présenté durant la saison 2021/2022 au Théâtre Varia.
En parallèle, il travaille en 2017 avec le Centre vidéo de Bruxelles (CVB) ou il dirigera les participant des ateliers urbain pour leurs film le Jeu de l’oie. Il reviendra en 2018 au CVB pour diriger un autre groupe lors d’une balade urbaine. Cette expérience d’animation d’ateliers le marquera durablement. En effet la transmission de son outil théâtre devient quelque chose d’important dans son parcours artistique.

Calendrier
Représentations : le 5/05 à 18:00 – le 6/05 à 9:30 et 11:30


Un projet du Théâtre Océan Nord en partenariat avec le Lycée Emile Max, avec le soutien de la Cellule Culture–enseignement de la Fédération Wallonie–Bruxelles et du programme La Culture a de la classe de la Commission Communautaire française