Je pense que le théâtre est l’art de se confronter à l’altérité et aux risques qu’elle implique nécessairement - Koffi Kwahulé

Je pense que le théâtre est l’art de se confronter à l’altérité et aux risques qu’elle implique nécessairement - Koffi Kwahulé

Girls and boys

Dennis Kelly/Camille Voglaire & Benjamin Torrini

Résidence : 16>22/11/2020

© Courtesy of Mary Ellen Mark Studio and Library

Un Stand Up tragique d’une femme d’aujourd’hui…

À la télé le #metoo brise une omerta…
Sur Instagram, les actrices d’Hollywood réclament l’égalité des salaires avec #TIMESUP…
Sur Youtube, Angèle chante « Balance ton porc » en uniforme d’académicienne féministe…
Sur Soundcloud, émergent les podcasts « Les couilles sur la table » et leurs petits frères…

… Et dans mon canapé je lis Pierre Bourdieu et ne sais plus sur quel pied danser !

Le débat public à propos de la domination masculine se contente de remettre une couche de peinture sur un bâtiment usé qu’il faudrait démolir.
Je me demande comment mettre scène ce quelque chose qui oppose les femmes et les hommes et les enferme ? Sans avoir comment le définir exactement…
Alors j’en parle, je scrute, j’ébauche et je reste aux aguets.

Et puis un jour, Léonard me met Girls & Boys entre les mains ; je le fais lire à Benjamin et cette lecture nous met tous les trois K-O.

K-O parce qu’une histoire singulière éclaire soudain l’horizon sans manichéisme.
K-O parce que c’est une histoire, justement.
K-O parce qu’elle est drôle.
Et tragique.

Alors nous décidons de la monter.

Recherche de Camille Vogler et Benjamin Torrini, avec l’oeil de Léonard Berthet-Rivière